Logo ANAP
Ce site requiert l'activation de javascript pour être utilisé, merci de l'activer.
S'abonner

Apport en connaissance

 2697 vues

La troisième appréhension est le maintien d’une coexistence du papier, due à l’impossibilité d’informatiser certaines pièces du dossier patient (lettres manuscrites d’admission, prescriptions complexes difficiles à informatiser, spécialités médicales comme la réanimation par exemple), due aussi au caractère « vivant » du DPI qui nécessite une mise à jour permanente. Cette cohabitation peut générer des défauts de prise dans la prise en charge du patient, car la reprise informatique des éléments antérieurs, de l’ancien dossier papier, n’est pas toujours possible.

Vous pouvez vous référer à la production Accompagnement Hôpital Numérique suivante : « Mener une analyse de la cohabitation du dossier patient informatisé et du dossier patient papier » .

Cette réponse vous paraît-elle utile ?
Date de parution : 05/06/2015

Commentaires - Soyez le premier à déposer un commentaire

Pour ajouter un commentaire vous devez vous identifier

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Comprendre les problématiques d'un projet de Dossier Patient Informatisé et Interopérable (Apport en connaissance).

Vous êtes perdu ?

Haut de page

Vous êtes actuellement sur la page consacrée à Comprendre les problématiques d'un projet de Dossier Patient Informatisé et Interopérable (Apport en connaissance).

Vous êtes perdu ?